AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Thème 5 par Alwenn (Merci à Celska pour son codage) o/

Partagez | 
 

 Proverbes et souvenirs [Libre 1 pers.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elise Stemph

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 24/05/2013
Age : 24
Localisation : au QG

Feuille de personnage
Age: 22
Rang: Lieutenant
Pouvoir/(Guilde): Darkness Breakers

MessageSujet: Proverbes et souvenirs [Libre 1 pers.]   Lun 10 Juin - 19:11

[Une personne peut répondre librement à ce post, merci d'avance :D ]

Elise était persuadée d’une chose, le Créateur la détestait et voulait le lui faire savoir. Quand son supérieur lui avait appris sa nomination au Quartier Général, la joie et la fierté avait momentanément remplacé sa rage et sa haine ininterrompue. C’était si fatiguant de haïr du matin au soir, sentir le feu bouillonner dans ses veines l’exténuait peu à peu. Mais enfin ses efforts servaient à quelque chose, les grands pontes de la guilde l’avaient repérée. Ses entraînements incessants et ses missions remplies avec succès avaient finis par payer.

Le trajet s’était plutôt bien déroulé, hormis une embuscade démoniaque qui avait couté la vie d’un guide et d’un archer. Le sang avait coulé des deux côtés … mais un seul en était sorti victorieux. Et Elise ne faisait jamais parti des faibles, qu’on se le dise.

Pour lui annoncer la bienvenue dans l’immense capitale, le Créateur, Éole ou peu importe quelle puissance supérieure n’avait rien trouvé de mieux à faire que de provoquer un orage sans pareil. Il pleuvait des cordes et chaque goutte s’éclatait sur l’asphalte avec un bruit d’apocalypse. Les routes étaient pratiquement impraticables, sauf pour les quelques courageux armés de bottes étanches.

La calèche qu’empruntait Elise finit par s’arrêter et le chauffeur, un vieil homme aigris à la barbe clairsemée, lui ordonna sèchement de prendre ses clics et ses clacs et de finir à pied.
Couverte de son manteau civil, Elise sentit le froid pénétrer ses os. Jurant contre le sort, elle empoigna sa valise de cuir bouilli et s’enfonça dans les ruelles afin de parvenir au QG.
Arrivée devant le bâtiment impressionnant par sa hauteur et son aspect de forteresse impénétrable, la jeune lieutenant repoussa la capuche de sa pelure et laissa l’eau dévaler ses joues. Son regard braqué sur le gratte-ciel, les paroles d’un vampire l’ayant attaquée quelques jours plus tôt à quelques encablures de là revinrent en mémoire.

Il avait mis en doute les bonnes actions de la guilde, l’accusant d’avoir éliminé le père d’Elise.
Grinçant des dents, la jeune fille secoua la tête et avança d’un pas vers la porte monumentale, espérant que quelqu’un avait été prévenu de son arrivée et qu’elle n’aurait pas à faire 6 fois le tour du QG.

Ses cheveux auburn tressés de manière serrée et son grand manteau noir serré autour d’elle, elle ressemblait davantage à une de ces figures moyenâgeuses qu’à une digne combattante ayant rejoint le commandement.

« Courage Elise, pour papa … » murmura t-elle en poussant contre la lourde armature de métal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwenn

avatar

Messages : 300
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 17
Localisation : À portée de main de Dryden.

Feuille de personnage
Age: 15
Rang: B
Pouvoir/(Guilde): Télépathie, Lecture de pensées/ Darkness Breakers

MessageSujet: Re: Proverbes et souvenirs [Libre 1 pers.]   Mer 7 Aoû - 19:05

« Vous viendrez me voir demain soir, Alwenn. »


La simple pensée de cette instruction me fit soupirer. Qu'allait encore me confier Dryden ? Après près d'un an passé à la guilde, je n'avais eu que très peu de tâches dites « standard ». La plupart étaient du sale boulot dont je me chargeais, des missions tenues secrètes - aussi tous les autres membres de la guilde pensaient que j'étais une bonne à rien, et comprenaient encore moins que Dryden m'ait nommée son sous-lieutenant. Officiellement, j'étais son assistante, et j'effectuais quelques missions en groupe de temps en temps, avec les autres. Et officieusement... J'étais l'agent secret de Dryden, qui s'occupait des dérangeants et de récolter des informations. Ce n'était que très rarement qu'il me convoquait pour me confier une mission normale et de mon niveau, et lorsque je n'étais pas fourrée dans une histoire sombre, je m'occupais de ce qui touchait à l'administration.

Le couloir était vide. Tant mieux, je n'avais absolument pas envie de croiser quelque personne trop curieuse ou méprisante à mon égard. Déjà que ma quinzaine et mes oreilles d'elfe ne me facilitaient pas la vie... Si le fait que j'eusse un pentacle sur la cuisse se savait, je n'aurais pas donné cher de ma peau. Mais à cet instant, tout cela ne me préoccupait guère plus que cela - c'était plutôt l'appréhension à l'approche du bureau de Dryden qui m'envahissait. D'autant plus que ce jour-là, il pleuvait; ce qui était souvent signe de mauvaise augure pour moi. M'allait-on me demander de voler, de tuer ?  Me salir les mains me débectait plus que tout, et la peur et la culpabilité me prenaient toujours avant de passer à l'acte. Comment peut-on ôter la vie de cette façon ? C'était plutôt ironique comme façon de penser, pour un assassin comme moi...

« Vous vous occuperez d'accueillir le lieutenant Stemph ici. »


Cette nouvelle m'avait infiniment soulagée, bien que je fus quelque peu angoissée par le fait de faire face à un inconnu - une inconnue ? J'avais peur de la réaction qu''il aurait en découvrant une jeune fille à l'apparence... d'elfe. Mais... après tout,  tous savaient que j'étais sous la protection de William et ma position auprès de Dryden empêchait la plupart d'exprimer ouvertement leur dégoût par rapport à moi - cette pensée me convainquit d'arrêter de me faire du souci.

Je dévalai les escaliers, sans avoir aucune idée de l'identité de celui que j'allais accueillir. Dryden devait probablement penser que mon don me permettrait de le trouver sans avoir besoin de quelconque instruction. Mais en vérité, je n'eus même pas besoin d'avoir recours à mes capacités.

Le mauvais temps avait infesté l'entrée de monde. Beaucoup trop de monde pour que je lise les pensées de chacun d'ente eux pour trouver le lieutenant Stemph. Je haïssais rester dans cet endroit toujours en activité, pour la simple raison que les rassemblements de personnes me forçaient à écouter les pensées de quelques-unes d'entre elles. De plus, à Darkness Breakers, la plupart étaient en correspondance avec les armoiries de la guilde accrochées sur les murs ainsi que ces fresques relatant les aventures les plus "illustres" des membres - arrogantes et pompeuses. Je me postai dans un endroit plus ou moins dénué de gens, à l'abri des regards, et cherchai de vue une personne qui aurait l'air d'arriver pour la première fois. Des jeunes représentants portant le blason d'Eden Wings, des civils venus se plaindre ou solliciter les faveurs de la guilde... Peut-être que Stemph n'était pas encore arrivée.

Je continuai de balader mon regard dans la pièce, avant de m'arrêter sur un homme d'âge mûr - un elfe. À la vue du blason brun qu'il arborait, je me renfonçai dans mon coin. J'avais deviné qu'il devait être vu apporter le compte rendu mensuel des actions de sa guilde à Dryden. Il était le premier des quatre autres guildes à venir, en raison du mauvais temps - Wind Road était bien à cheval sur le règlement... Celle-ci ne supportait pas d'être au bas de la hiérarchie, et en plus d'être étiquetés "guilde de bâtards", il ne voulaient surtout pas qu'on considère comme des rebelles et faisaient tout pour être mieux vus. Tout ce que je voulais, c'était que personne ne dirige son représentant vers moi pour le guider... Moi, coupable de tout ce dont on pouvait accuser les gens, à cause d'un simple pentacle sur la cuisse. J'avais par le passé bien fait comprendre aux autres que je ne voulais pas m'occuper de ça, mais peu de gens voulant s'abaisser à parler à un membre de Wind Road - et par conséquent à un elfe- je me retrouvais souvent avec cette tâche sur les bras.

La porte s'ouvrit, laissant s'engouffrer quelques gouttes de pluie. Je détournai le regard, et vis une jeune femme encombrée de bagages entrer. D'abord surprise, je me dis que cela devait être elle... Le lieutenant Stemph. A côté d'elle, je ne paraissais être qu'une enfant faiblarde et sans compétence - encore plus que je ne l'étais réellement. Intimidée, je m'avançai d'un pas hésitant vers elle.

« Lieutenant Stemph...? Je suis le sous-lieutenant Alwenn Esteyan, monsieur Dryden m'a envoyée vous accueillir. »


«L'incertitude est le pire des maux jusqu'au moment ou la verite vient nous faire regretter l'incertitude.»

Fan de Myu. ♥:
 






Merci Drys ! C'est chou <3  




Roses !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/afkfromirl
Elise Stemph

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 24/05/2013
Age : 24
Localisation : au QG

Feuille de personnage
Age: 22
Rang: Lieutenant
Pouvoir/(Guilde): Darkness Breakers

MessageSujet: Re: Proverbes et souvenirs [Libre 1 pers.]   Dim 18 Aoû - 22:48

Le portail s’était ouvert sans faire trop de difficultés à part peut-être ce grincement sinistre. C’est avec les bras engourdis par ses lourds bagages que Elise entra dans le hall de la guilde. Malgré l’heure peu habituelle, une certaine effervescence régnait en ces lieux.

 Sans doute les sujets et leurs réclamations … pensa Elise tout en rabattant sa capuche en arrière.

Elle identifia avec une rapide efficacité les différentes catégories présentes dans la pièce et, instinctivement elle referma sa main sur la poche où se tenait sa dague « porte bonheur ».

Mais maintenant qu’elle était arrivée, que devait elle faire ? Elle ne voyait aucun membre de la guilde qui aurait pu être là pour l’accuellir et ce n’est pas comme s’il y avait un grand panneau avec marqué « La nouvelle lieutenant qui ne sait pas arriver à une heure décente est attendue à l’accueil ! »
Alors qu’un soupir exaspéré franchissait ses lèvres, une petite voix douce surgit dans son dos, la faisant sursauter et sa main plongea vers sa poche. Un réflexe de survie, émoussé par la fatigue du voyage.

Voyant que son interlocutrice était de relative petite taille et surtout ne ressemblait en rien à un vampire affamé et vengeur, Elise détendit sa main qui retomba de manière presque nonchalante le long de son flanc.

« Lieutenant Stemph...? Je suis le sous-lieutenant Alwenn Esteyan, monsieur Dryden m'a envoyée vous accueillir. »

Ah … une membre de la guilde alors ? J’étais donc un peu attendue tout de même.  Se rassura t-elle intérieurement.

«Enchantée sous-lieutenant Esteyan, Maître Dryden m’attends-t-il immédiatement ? »
Elise était assez fière d’elle pour ne pas avoir bégayé, la simple idée de rencontrer son « gourou », celui-là même qui faisait parmi des derniers à avoir vu son père …. Savoir qu’elle allait courber l’échine et saluer cet homme respectable qui faisait fonctionner la guilde ! Toute ces émotions se bousculaient en elle et la rendaient nerveuse. Mais Elise détestait cette nervosité mal placée, elle préférait de loin l’excitation des combats et sentir l’adrénaline la remplir alors qu’elle attendait le « coup de feu ».

Ce sera la première fois … qu’elle allait rencontrer un dirigeant, un membre aussi important agissant pour la paix.
Reprenant pied dans la réalité, Elise couva le sous-lieutenant d’un œil critique.

« Veuillez m’excuser sous-lieutenant Esteyan mais vous semblez fort jeune pour être aussi avancée dans la hiérarchie de la Guilde, je ne mets pas en doute vos compétences ! » rajouta t-elle rapidement, se rappelant combien on l’avait critiquée pour être elle-même montée en grade aussi rapidement.
« Je m’interroge tout simplement sur les opportunités … peut-être est-ce plus simple de monter en grade quand on est près du commandement. D’ailleurs, comment est-il ? Je veux dire Maître Dryden ? Je n’ai jamais eu l’honneur de le rencontrer en face ! Enfin si, un jour il est passé par notre campement d’entraînement un peu plus au nord et je l’ai aperçu alors que je n’étais qu’une simple recrue.»

-----------
HJ : Je suis désolée pour ce temps d'attente :s j'espère que tu ne m'en voudras pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwenn

avatar

Messages : 300
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 17
Localisation : À portée de main de Dryden.

Feuille de personnage
Age: 15
Rang: B
Pouvoir/(Guilde): Télépathie, Lecture de pensées/ Darkness Breakers

MessageSujet: Re: Proverbes et souvenirs [Libre 1 pers.]   Ven 23 Aoû - 11:52


«Enchantée sous-lieutenant Esteyan, Maître Dryden m’attend-t-il immédiatement ? »

Le son de sa voix me rassura quelque peu. J’y décelai une pointe de fierté mêlée à une certaine agitation – pas de dégoût, pas de mépris, et j’en étais soulagée. Après tout, combien à la guilde m’avaient-ils déjà traitée comme une sous-humaine ? Bien que je ne vouasse pas de haine ou de rancune envers ces personnes-là, mon don d’empathie œuvrant à la compréhension de chacun, je ne pouvais pas m’empêcher de vouloir les éviter au maximum.

Je réfléchis quelques secondes à la question de la jeune femme. Dryden ne m’avait donné absolument aucune indication quant à l’heure où je devrais lui amener la nouvelle venue – ou même si je devais le faire, et aucune réponse ne me venait à l’esprit. Je ne pouvais pas lui dire que je l’ignorais totalement, au risque de détruire l’une des rares estimes que l’on avait pour moi. De plus, à en juger par sa question immédiate, Elise semblait accorder une certaine importance à cette rencontre. Chose plutôt commune, moi-même ayant fait les frais de tout d’un interrogatoire et de revirement soudains de la part du Maître. Mais je supposais contrairement à moi, les sentiments que ressentaient la plupart avant de le rencontrer ne se résultaient pas à une appréhension totale.

Mais avant que j’eusse trouvé une réponse convenable à donner, le lieutenant Stemph me coupa dans mes divagations, me posant une de ces questions que j’avais toujours peur d’entendre, car sonnant comme remplies de reproche.

« Veuillez m’excuser sous-lieutenant Esteyan mais vous semblez fort jeune pour être aussi avancée dans la hiérarchie de la Guilde, je ne mets pas en doute vos compétences ! »

Cela me parvint néanmoins légèrement plus doux à encaisser que d’habitude, ne serait-ce que par qu’elle avait précisé ne pas juger de mes capacités à l’œil. Bien que je n’y crusse pas totalement, il y avait cette compréhension de quelqu’un ayant subi les mêmes reproches dans cette dernière partie de phrase.

« Je m’interroge tout simplement sur les opportunités … peut-être est-ce plus simple de monter en grade quand on est près du commandement. D’ailleurs, comment est-il ? Je veux dire Maître Dryden ? Je n’ai jamais eu l’honneur de le rencontrer en face ! Enfin si, un jour il est passé par notre campement d’entraînement un peu plus au nord et je l’ai aperçu alors que je n’étais qu’une simple recrue.»

Ma réflexion suivait avec un peu de peine chaque parole qu’Elise rajoutait, et à laquelle je devais répondre. S’il y avait un mot par lequel je devais qualifier Dryden, c’était… effrayant. Il dégageait une aura forte et sûre de lui, et pouvait changer du tout au tout pour mieux laisser son empreinte dans l’esprit des gens. J’étais quelque peu anxieuse à l’idée que pour quelque raison, il me retienne avec lui lors de son entrevue avec le lieutenant Stemph, et voulais remettre au plus tard possible le moment où je lui amènerais cette dernière. Mais Elise semblait assez impatiente de le rencontrer, et je ne pouvais pas prendre de décision seule, au risque de lui déplaire, ou de déplaire au Maître – je commençais à penser que celui-ci prenait un malin plaisir à me voir me tourmenter.

« Effectivement, je n’atteindrai mes seize ans que dans un peu plus d’un mois. Hum… Je suis en général vue comme l’assistante de Dryden, une sorte de mélange de messagère, secrétaire et missionnaire, et vous pouvez me confier n’importe quelle tâche. »

Je m’arrêtai quelques secondes. Reprendre les petites missions des autres n’était absolument pas de mon devoir, mais les autres membres allaient sûrement me désigner comme la bonne à tout faire. Autant me présenter comme telle.

« Je suppose que cela doit être effectivement plus simple, et que ça l’a probablement été pour moi, mais il ne faut pas appliquer ceci à toutes les jeunes recrues haut-gradées. W- Le capitaine Atharey, par exemple, n’est âgé que de deux années de plus que moi, et mérite pleinement sa place, son nom n’a été que très peu sollicité dans la décision de Dryden à le promouvoir. »

Je rougis quelque peu. Citer William me semblait naturel, mais tout ça, les gens devaient probablement le savoir. Tout cela m'était venu naturellement, comme si parler de lui me délivrait quelque peu, mais ça ne changeait rien au fait que je parlais pour ne rien dire.

« Quant au Maître… Tout le monde a une impression différente de lui, vous verrez par vous-même, mais attendez-vous à un personnage plutôt… haut en couleur. Nous irons le voir quand cela vous plaira, tout comme nous pouvons commencer la visite quand vous le voudrez. »




HJ : Il n'y a pas de problème ! :)


«L'incertitude est le pire des maux jusqu'au moment ou la verite vient nous faire regretter l'incertitude.»

Fan de Myu. ♥:
 






Merci Drys ! C'est chou <3  




Roses !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/afkfromirl
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Proverbes et souvenirs [Libre 1 pers.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Proverbes et souvenirs [Libre 1 pers.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [LIBRE] Souvenirs lointains
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: -Emrys, un monde sans pitié - :: Eklen :: Kilvas :: Darkness Breakers-
Sauter vers: