AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Thème 5 par Alwenn (Merci à Celska pour son codage) o/

Partagez | 
 

 Vielio Lisus, un vampire qui ne veut pas mordre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vielio Lisus, un vampire qui ne veut pas mordre   Mer 13 Juin - 18:17



Lisus Vitelio




  • Nom : Lisus
  • Prénom : Vitelio
  • Age : 13 ans en apparence et 19 ans en réalité
  • Race : vampire
  • Guilde : //


Physique
.
Vitelio a un corps de 13 ans et il gardera ce corps à jamais ! Il C’est fait mordre par un vampire à cet âge et maintenant plus rien ne changera. La seule chose de différente, c’est ses yeux. Avant il avait de beaux yeux verts foncés dans lesquels il était facile de partir loin, maintenant il a des yeux rouges inquiétant qui éloigne les gens… De plus, ses yeux sont assez spéciales, en effet ils changent de couleur en fonction de son humeur, son état de santé, sa faim, le pouvoir utilisé. Une fois ils peuvent être rouge pâle et le moment d’après rouges-noirs ou même rouge sang. Il possède des cheveux d’une couleur assez étrange, on pourrait les qualifier de violets avec les pointes blanches, mais ce genre de couleur n’existe pas tellement, alors dites-vous qu’ils sont étranges… Il possède une mèche qui vient passer sur son front tendis que le reste est la plupart du temps en bataille, il ne passe pas comme qui dirait, des heures devant le miroir, un simple coup de peigne et tout est réglé ! Sa peau était pâle quand il n’était qu’un simple humain, mais à présent elle l’est d’autant plus de plus elle est très sensible au soleil comme la peau de chaque vampire. Avant il s’habillait toujours à la mode et faisait attention à ses vêtements, maintenant il en a très peu, il s’habille la plupart du temps de la même façon, un pantalon, un t-shirt sale et tout est réglé ! Sur son visage il y a toujours un sourire triste, cela fait sept ans qu’il n’a pas sourit d’une manière, ses yeux rouges sont en permanences humides à croire qu’il va se mettre sans cesse à pleurer et son teint blafard vous donnera sans doute l’impression qu’il est très malade plutôt que se soit un vampire, d’ailleurs la couleur de sa peau est aussi du au fait qu’il refuse de boire convenablement du sang…

Caractère
.
Vitelio n’a pas un caractère très « vampire », il refuse toujours de mordre de nouveau quelqu’un, il tente par tous les moyens de se contrôler et ça dure déjà depuis 7 ans. En fait, le fait d’avoir duré autant de temps ainsi il le doit à une humaine surnommée Purple Roses, pourquoi ? C’est à elle qui faut poser la question, mais ce n’est pas son vrai nom bien sûr, mais revenons à Vitelio. Grace à cette femme, qu’il considère comme une grande sœur, ce qu’elle est à peu près, il possède de l’argent pour pouvoir vivre et elle lui apporte toutes les semaines quelques pochettes de sang que vous pourrez trouver dans un hôpital, c’est ainsi qu’il se nourrit, mais ce sang n’a rien à voir à celui d’une personne vivante, il ne ressent pas les pulsions du cœur, de plus ce sang n’est pas assez nourrissant ce qui fait que le garçon est toujours très faible. Il est en permanence sur ses gardes, en fait c’est surtout un grand peureux, même si en réalité il a 19 ans, on pourrait vraiment croire parfois qu’il n’en a que 13. Il parle très, non pas qu’il soit très timide, mais parler l’affaiblis d’autant plus, donc il pèse ses mots, car non seulement il fait preuve de beaucoup de tact, mais en plus il tente d’en dire le moins possible à chaque fois. Il arrive à tenir ainsi depuis 7 ans, en fait il mène une sorte de révolte contre lui-même puisqu’il n’arrive pas à ce mettre en tête qu’il est vampire. Pour être précis il déteste les vampires et en particulier celui qu’il est lui-même ! Donc il se retient, se contrôle… Mais il y arrive de moins en moins… Un petit conseil, ce soyez pas près de lui quand il est incontrôlable, c’est comme s’il était devenue quelqu’un d’autre… Et dans ce cas là ce sont ses pulsions de vampires qui prennent le dessus et il ne Pourrat plus se retenir de mordre même si par la suite il le regrettera beaucoup… Pour le moment ça ne lui est arrivé qu’une seule fois et en une seule nuit il a tué sept personnes et tout ça c’est passé il y a six ans…


Mon Passé
.
Je n’ai jamais voulu devenir vampire ! Je voulais rester un simple humain, un petit garçon qui allait grandir par la suite, qui allait vivre une vie tout ce qu’il y a de plus normal, pourquoi avait-il fallu que tout se passe ainsi ! Pourquoi avait-il fallu que rien ne se passe normalement ? Avant j’étais un petit garçon, tout ce qu’il y avait de plus normal Mais ce jour-là, enfin plutôt cette nuit-là fut la dernière où je fus un petit garçon normal… Je n’avais que 13 ans…

J’étais dans ma chambre. Allongé sur mon lit. Je regardais par le velux. Je regardais sans le moindre bruit les branches bougées au rythme du vent. Tout était calme… Le temps passait si lentement ses derniers temps… J’étais souvent seul, je n’avais qu’un seul ami, mon meilleur ami. Il vivait dans la même résidence que moi à quelques maisons d’ici. Il s’appelait Thomas, il avait deux grandes-sœurs, de belles jeunes femmes plus âgées que nous deux, mais elles étaient si gentilles… Moi je vivais avec mon père et ma mère, fils unique, mais mes parents rentraient très tard chaque soir, en particulier mon père… Ce soir là il n’y avait que moi et ma mère. Une soirée qui s’annonçait paisible. J’étais seul dans ma chambre. Le seul bruit à rompre ce silence éternel était ceux venant de la cuisine. Une soirée tout à fait normale… J’entendis la sonnerie. Je sursautai. Ce n’était pas prévu… Qui était-ce ? Je n’aimais pas qu’on perturbe mes habitudes, en fait par la suite je ne me retrouvais jamais… J’entendis ma mère se rendre dans l’entrée, je tendais l’oreille pour écouter. Tout se passa vite par la suite. J’entendis un cri étouffé en quelques secondes. Je ne tardai pas à réagir. Je sautai de mon lit et me précipitai dans l’escalier mais je m’arrêtai à quelques marches voyant l’horrible spectacle devant mes yeux… Ma mère… Un homme… Des yeux rouges… une peau blanche… Un teint blafard… Des crocs… Non… impossible… Pourtant je ne rêvais pas, c’était la réalité… Un vampire, chez nous, ma mère dans ses bras presque inerte et les crocs de se vampire aux yeux rouges plantés dans son cou… Et ces yeux… Ces yeux inquiétant qui me donnaient envie de m’enfuir me regardaient, me fixaient… Je pouvais très bien partir, je pouvais très bien m’enfuir, mais en plus de la peur qui me paralysait je ne pouvais me résoudre à l’idée qu’un vampire était chez moi… Et puis il la lâcha… Elle tomba… Raide... Complètement raide morte au sol… Je la regardai un moment tendis que mes larmes me montèrent aux yeux, ce moment dura une éternité avant que je refixe le vampire les yeux humides, rouges d’avoir pleuré, mais plein de haine. Je n’avais que de la haine pour ce vampire. Il se mit à rire tout en s’approchant de moi. Son rire était froid, sadique, inquiétant, mais je restais là, je ne bougeais pas et le fixais sans relâche. Il m’attrapa par le col du t-shirt et par une force surhumaine il me coinça entre lui et le mur… J’eu la respiration coupée pendant un petit moment, puis il se mit à rire de nouveau. Il rapprocha sa bouche de mon cou. Je ne me débattais pas, à quoi bon ? Si je devais mourir je mourrai ce jour là en même temps que ma mère, qu’est-ce qu’il y avait après la mort ? Allais-je le découvrir maintenant ? Mais il ne me mordu pas, il ricana de nouveau et me murmura narquois à l’oreille :
    - Tu me plais gamin… Je ne vais pas te tuer…
Sans même ajouté quelque chose, je sentis ses crocs rentrer dans la peau sensible de mon cou. Je sentis les larmes me monter aux yeux, mais plus aucunes larmes ne coula, je tentai de rester calme, de me détendre pour que la douleur soit plus supportable, mais c’était difficile… Il enleva ses crocs, il ne m’avait pas tué, mais j’aurais préféré… Il ricana de nouveau et sortit un couteau de sa veste sombre, il se coupa le poignet et par la seule force de ses mains il m’obligea à ouvrir la bouche et à boire à mon tour de son sang. Quand enfin j’avalai plusieurs gouttes, il me lâcha lourdement au sol. Je sentis ma tête tournée, le monde changeait autour de moi… J’avais mal. Je souffrais horriblement. J’aurais préféré mourir cette nuit là plutôt que de subir toutes ses atroces souffrances indescriptibles… Mais il était trop tard pour revenir en arrière à présent… La dernière chose que je vis fut le corps de ma mère étendue sur le sol, mon père entrer par la porte grande ouverte passant son regard sur les trois personnes dont moi de la pièce cherchant sans doute une explication… La dernière chose que j’entendis fut le ricanement du vampire… Puis plus rien…

Quand j’ouvris les yeux le lendemain je n’étais plus sur l’escalier… J’étais allongé sur mon lit comme s’il ne c’était rien passé… Je me relevai, peut être un peu trop rapidement. Ma tête cognait, comme si des petites personnes à l’intérieur tapaient avec des marteaux. J’avais l’impression d’entendre tout tellement plus fort, comme si tous les sons s’étaient amplifiés. Etais-je simplement malade ? Peut-être avais-je simplement rêvé ? Je fermais les yeux et les massai avec douceur, je ne pourrai décrire cette horrible douleur qui m’envahissait… Je ne cessais de me dire que tout allait passer, mais un simple ricanement me fit changer de pensée. Je reconnu ce ricanement… J’aurais pu le reconnaître entre mille… Ma tête tourna doucement vers mon bureau… Il était là… Assis les jambes pendantes à la place de la chaise qu’il avait sans doute envoyé valser à l’autre bout de la pièce…

Le vampire resta longtemps chez moi… je n’aurais pu dire combien de jours ou même de mois exactement… tout ce que je savais c’est que j’étais comme lui… Mais je refusais de boire de sang… Il avait gardé mon père en vie pour me voir le tuer. Je refusais. Comment aurais-je pu ? J’aurais pu m’enfuir, mon père aurait pu faire de même, mais on resta tous les deux. Pourquoi ? Pour protéger l’autre. C’était simple le vampire voulait que je le morde, or tant que je refusais et qu’il nous avait sous la main il ne faisait rien, mais nous savions tous très bien que si l’un de nous disparaissait il tuerait l’autre… Il me ramenait des animaux mort pour que je m’habitue au sang, mais je refusais… je mangeais normalement comme si de rien n’étais, comme si j’étais toujours un petit garçon… Combien de temps ai-je tenu ? Je n’en ai pas la moindre idée, mais je tenais même si certaine fois j’étais poussé par mes envies de vampire, mais je refusais d’être un monstre, même si au fil du temps je m’affaiblissais et que si je continuais ainsi je finirais avec ma vie… Oh j’aurais pu me donner la mort ! Mais je ne sais pas pourquoi je n’arrivais pas… Etait-ce lié à elle ? Cette jeune fille que mes parents gardaient sous leur toit depuis longtemps ? Cette fille qui n’avait que quelques années de plus que moi ? Cette fille dont j’ignorais le nom et qui se surnommait Purple Roses, son surnom… Cette fille que je voyais rarement et qui n’étais pas là ce jour là ? Peut être… En tout cas je refusais de mourir et elle, elle ne venait pas… Pendant toute cette période je ne la vis pas…

Un soir, alors que j’étais plus faible que jamais, je me rendis à la cuisine. Mon père cuisinait… Il ne m’avait plus reparlé depuis que le vampire était ici. Ce soir-là, le monstre était sorti, nous étions que tous les deux. Je le regardai, assis au bar en fixant avec attention le mouvement du couteau… Et puis tout dérapa… Le couteau dépara… C’était trop tard pour revenir en arrière…

Je ne me rappelle pas très bien tous les détails… je sais que je l’ai tué. Oui je l’ai tué. Je n’ai pas pu me contrôler, j’ai déployé mon hypnose, un pouvoir dont j’ignorais l’existence avant. Je l’avais par la suite mordu, je l’avais entièrement vidé de son sang, mais j’avais toujours faim. Je me suis mis à courir vers la maison de Thomas, je n’allais plus à l’école et je ne l’ai revu que ce jour… Le seul souvenir qu’il me restera à jamais de lui sera son air effrayé à ma vue… Après tout… N’ayant pas pu me retenir une seconde fois, je vidai de leurs sangs, sous ses yeux, ses parents, ses deux sœurs. Et puis j’avais finit par le tuer lui… Je ne leur avais pas laissé la moindre chance, ils n’avaient pas pu crier, ni réagir, je n’avais pas pu me contrôler… Je sais aussi que par la suite j’avais tué ce vampire, je l’avais vu dans la rue, un sourire narquois aux lèvres, comme s’il était fier de moi et à la fois qu’il se moquait de mon action ! Je ne voulais que sa mort ! Je sais que je me suis mis à courir vers chez moi, j’ai pris un couteau de cuisine le plus grand que je pouvais porter et je le tuai sans lui laisser le temps de se défendre à lui aussi…

Par la suite je m’étais écroulé au sol… J’étais un monstre… Comme lui… Comme tous ses vampires…

Quelque temps plus tard, Purple Roses est revenue… Elle n’a rien dit, elle m’a simplement prise dans ses bras, je fus tenté de la mordre mais je me retins. C’est ce jour là que je me décidai à ne plus jamais mordre quoi qu’il arrive ! Par la suite elle c’est occupée de moi, elle avait beau être plus jeune, elle, elle travaillait, donc elle m’apporte toutes les semaines de quoi survivre. De l’argent et des poches de sang, je me nourris comme un humain, normalement, mais je bois tout de même ce sang, je ne veux plus mordre et c’est le seul moyen que j’ai pour survivre…



Mes capacités
.
  • Hypnose Il lui suffit d’y penser très fort même sans regarder la personne ou les personnes qu’il veut hypnotiser, en fait son hypnose se repend sur un périmètre autour de lui et chaque personne à l’intérieure sera touchée. Par contre, ainsi elle est peu efficace sauf dans certains cas, par contre pour avoir une maîtrise parfaite il doit toucher la personne ET la regarder dans les yeux, mais s’il fait l’un ou l’autre la maîtrise de l’hypnose sera meilleure que sans rien.

  • Contrôle des Ombres Vitelio a la possibilité de disparaître dans l’ombre ou à lui donner une certaine forme, mais il ne la maîtrise pas du tout résulta ça rate souvent et il se fatigue très vite.

  • Se transformer en chauve-souris Comme le nom de ce pouvoir l’indique, Vitelio peut devenir chauve-souris et voler.

  • Empathie Il ressent les émotions de la personne qu’il fixe pendant un moment, cependant parfois ce pouvoir est incontrôlable et il lui arrive de ressentir toutes les émotions des gens autour de lui ce qui peux le rendre étrange…

  • Lire l’avenir Il lui arrive parfois en touchant une personne de voir ce qui va se passer dans peu de temps, mais il s’agit de quelque chose de très rare et qu’il ne maîtrise pas du tout, cependant certaines de ses prédictions sont justes.
Revenir en haut Aller en bas
Alwenn

avatar

Messages : 300
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 17
Localisation : À portée de main de Dryden.

Feuille de personnage
Age: 15
Rang: B
Pouvoir/(Guilde): Télépathie, Lecture de pensées/ Darkness Breakers

MessageSujet: Re: Vielio Lisus, un vampire qui ne veut pas mordre   Jeu 21 Juin - 22:25

Je te Valide !


«L'incertitude est le pire des maux jusqu'au moment ou la verite vient nous faire regretter l'incertitude.»

Fan de Myu. ♥:
 






Merci Drys ! C'est chou <3  




Roses !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/afkfromirl
 
Vielio Lisus, un vampire qui ne veut pas mordre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Ashelia D. Nargan, l'absinthe de l'homme [Terminée]
» Duvalier veut-il redevenir président?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Communauté :: Présentations du personnage :: Fiches supprimées-
Sauter vers: