AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Thème 5 par Alwenn (Merci à Celska pour son codage) o/

Partagez | 
 

 Promenons nous dans les bois... ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucian Warwolf

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 30/11/2012
Age : 22
Localisation : Dans une forêt

Feuille de personnage
Age: 17
Rang:
Pouvoir/(Guilde): Lycanthropie

MessageSujet: Promenons nous dans les bois... ~   Sam 1 Déc - 17:09

C’est dans une grande forêt que je commence ce récit, le soleil commence à se coucher, les animaux se baladent pour manger, tous…sauf un. Une brebis qui, elle, courait à toute allure pour sauver sa peau d’une créature dont elle avait jamais vue l’existence, une bête féroce au poil noir comme la nuit et aux yeux tellement jaunes que ça vous glace le sang. Cette créature, c’est moi, évidemment je ne suis pas tout le temps comme ça, la plupart du temps je garde ma forme humaine, mais comme je mourrais de faim, j’avais envie de faire une petite chasse à la brebis. Je cours après la brebis le plus vite possible en essayant de la bloqué dans un coin ou de lui sauter au coup, ais c’est qu’elle se laisse pas faire la bestiole ! Je pousse un léger grognement parce que ce petit jeu commence à me saouler et je saute sur un arbre pour me propulser sur la brebis que j’attrape avec ms griffes et mes crocs pour plus qu’elle s’échappe. L’animal en détresse pousse un cri de terreur et fini par mourir par la trop grosse perte de sang.

Satisfait de ma chasse, je fais le hurlement typique des loups en levant la tête et posant une de mes pattes sur ma victime, puis je me mets à déchiqueter la brebis et à manger comme un goinfre. Au passage, je me fous du sang un peu partout sur la tronche en mangeant la brebis. Les autres animaux quant à eux, continuer à gambader en espérant de ne pas être ma prochaine cible. Après ce repas, ma fourrure disparait et laisse place à ma chair humaine et mes habits, je me relève et essuie ma bouche qui est encore pleine de sang et respire un grand coup l’air frais de la forêt.

Cet endroit est le seul ou je me sens réellement chez moi, à vrai dire, je ne peux aller nulle part sans me faire chasser par ces ignobles humains qui se prennent pour les maitres du monde… Si ça tenait qu’à moi, je les aurais déjà tous fracassaient pour leur donne une bonne leçon pour nous traiter de la sorte… Finalement, ce n’était pas si mal l’esclavage avec les vampires par rapport à la discrimination des hommes… Juste parce que nous, les créatures magique sommes différents d’eux qu’il nous exclut de notre société… Y a de quoi être malade à cause de cette discrimination... Mais heureusement qu’il y a cette forêt… Y tous ce qu’il faut pour vivre, et rien de plus dangereux que moi, enfin jusqu’à présent…

Je m’allonge au près d’un arbre et me repose un peu de cette belle chasse en regardant le soleil se coucher laissant place à la nuit et à la belle lune. L’air commence à se rafraichir… Je décide donc de partir pour me retrouver ma grotte dans laquelle se trouvent ma tente, mes couvertures et surtout mon bon feu de camps. Je m’assois devant le feu et me réchauffe les panards en regardant mon bandeau entre mes mains, tous ces souvenirs… Je me perds dans mes souvenirs… Et tout à coup, j’entends un craquement de branche, je me relève vite, remet mon bandeau et renifle pour tracer la chose qui a fait se bruit. L’avantage à être un loup-garou, c’est qu’on a les sens assez développés, ce qui rends la vie plus facile des fois, par contre quand y a une odeur nauséabonde, là c’est moi qui déguste le plus, avec mon odorat surdéveloppé je prends un peu chère mais bon passons. J’arrive enfin à reconnaitre une odeur que je n’avais jamais senti auparavant, es ce que c’est un nouvel animal ? Ou un chasseur qui veut me tuer… Je ne sais pas on verra…

Je m’approche de plus en plus de l’odeur et je m’arrête en plein milieu de la forêt éclairé par la lune, la chose n’est pas loin… J’espère juste que c’est juste un animal et non un chasseur … Je tourne la tête dans toutes les directions et prononce c’est quelques paroles :

- Qui est là ? Je vous préviens, si vous vous ne montrez pas tout de suite ça va chauffer pour vos fesses. Non ? Pas de regrets ? Si je vous trouve je vous casse la gueule *j’attends quelque secondes* Non ? Sur ? Bon bhen d'accord, si tu change d'avis je t'attendrais dans ma grotte.

Je fais demi-tour et retourne auprès de mon feu en gardant un œil sur l’entrée de la grotte, on verra bien si l’intrus va pointer le bout de son nez sans être agressive… Ou si il ne se ramène pendant que je dors pour m’assassiner… Va falloir que je reste vigilant maintenant… Pas envie de me retrouver au paradis aussi vite… Pas avant que le monde revient normal et que les races soient tous égaux… Je sais pas pourquoi mais j’ai hâte de savoir ce que me réserve l’avenir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume

avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 18
Localisation : Dans ta chambre en train de squatter ton lit

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Rang: Demi-hybride
Pouvoir/(Guilde):

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... ~   Lun 3 Déc - 23:32

Yume voltigeait habilement dans les arbres en se balançant de branche en branche, accrochée par la seule force de ses poignets. Elle filait à toute allure, dégustant le vent qui sifflait dans ses oreilles et qui ébouriffait ses longs cheveux. La vitesse l'enivrait, et ses acrobaties aériennes devenaient de plus en plus risquées au fur et à mesure qu'elle progressait.
Au bout de plusieurs minutes de parcours, Yume ralentit le rythme et finit par s'arrêter complètement, se rétablissant habilement sur une épaisse branche de chêne. Hors d'haleine, la jeune femme inspira plusieurs fois profondément dans une tentative de calmer les battements précipités par l'effort de son coeur. Lentement, elle se laissa glisser sur les talons et s'assit sur sa branche.
Alors qu'elle retrouvait peu à peu un rythme cardiaque régulier, l'ouïe fine de Yume repéra le bruit d'une course effrénée et désordonnée, typique d'une proie courant sa dernière course. Bientôt, la respiration plus régulière du prédateur se fit également entendre. Un chasseur. De taille conséquente, d'après le râle profond qui se mêlait aux expirations de la bête.
Enfin, Yume put distinguer les êtres à l'origine d'un tel raffut. Une brebis désespérée, déjà blessée au flanc, était poursuivie par une grosse bête noire, que Yume mit un temps à identifier comme étant un loup. Bientôt, les deux animaux passèrent sous l'arbre dans lequel était perchée Yume. Le loup rattrapait rapidement la brebis, et il réduisit les quelques mètres qui les séparaient à une cinquantaine de centimètres en quelques secondes. L'hybride dissimulée dans la voûte de feuille put ainsi assister à la mise à mort, rapide et efficace, de la pauvre brebis. Puis ce fut un véritable massacre lorsque le loup se mit à dévorer sa proie, répandant du sang tout autour de lui. L'odeur métallique du liquide rouge parvint aux narines de Yume.
*Ce n'est pas un modèle de discrétion* songea la jeune femme d'un air désapprobateur.
Alors que le prédateur se remplissait la panse, Yume en profita pour le détailler avec plus d'attention. Il avait un épais pelage noir, aussi sombre qu'une nuit sans étoile. Même de sa place, Yume avait le sentiment de se perdre dans la noirceur des poils drus du loup. Puis elle aperçut ses yeux, deux morceaux de charbon incandescent perdus dans les ténèbres. Mais ce qui surprit le plus l'hybride, ce fut la taille impressionnante du loup : sa carcasse devait peser près de cent kilos. Yume n'avait vu un loup de cette envergure qu'une fois dans sa vie : c'était son père, lorsqu'il adoptait sa forme animale.
*Un hybride... ?* s'étonna Yume. *Non, un hybride ne chasserait pas comme une vraie bête. Alors, un loup-garou, peut-être ?*
C'était la conclusion à laquelle elle arrivait, lorsque le loup, en bas, se redressa, le museau et le poitrail couverts de sang. Les soupçons de Yume furent confirmés, lorsqu'il prit soudain une forme humaine, celle d'un jeune homme musclé. La jeune femme dans les arbres ne le voyait que de dos, mais pouvait déjà deviner sa musculature saillante, et s'imaginait sans mal son visage taillé à la serpe.
L'homme s'essuya la bouche - encore couverte de sang - puis se retourna enfin, se découvrant aux yeux de Yume. Ses pupilles en fente et ses tatouages rouges sur les joues n'échappèrent pas aux yeux perçants de l'hybride.
Puis le loup-garou se mit en marche d'un pas énergique, abandonnant le cadavre de la brebis dans la forêt, au milieu d'une flaque pourpre.
Sa curiosité piquée, Yume se leva à la suite du jeune homme et, jetant un dernier regard à la pauvre brebis, se mit en route, dans l'idée de suivre le loup-garou. Elle ne savait pas exactement ce qu'elle lui cherchait, mais toute rencontre avec un potentiel adversaire qui pourrait la distraire pour la journée était digne d'attention de sa part.

Yume fila le loup-garou durant une petite heure en bondissant d'arbre en arbre, jusqu'à ce que le paysage devienne plus rocailleux et les arbres de plus en plus rares et espacés. Après quelques mètres dans ce relief plus hostile, Yume fut contrainte de quitter l'abri des arbres pour rejoindre la terre ferme. Elle sauta souplement sur le sol et, discrète comme un chat, reprit sa filature. Bientôt, elle vit le loup-garou disparaître dans une grotte qui paraissait habitée : Yume pouvait distinguer des affaires personnelles disséminées sur le sol de la grotte - sûrement les affaires de l'homme.
Absorbée dans sa contemplation, Yume ne faisait pas attention à l'endroit où elle posait les pieds et sursauta lorsqu'elle fit craquer bruyamment une branche sur ses pas.
*Adieu, discrétion* songea la jeune femme, furieuse contre elle-même.
En effet, le loup-garou semblait lui aussi avoir entendu la branche craquer. Il se leva, s'avança vers l'entrée de sa grotte, scruta un instant l'obscurité du soir, puis lança dans le vide :
-Qui est là ? Je vous préviens, si vous vous ne montrez pas tout de suite ça va chauffer pour vos fesses. Non ? Pas de regrets ? Si je vous trouve je vous casse la gueule.
Il attendit un court instant, puis reprit d'un ton menaçant, comme s'il s'adressait à quelqu'un :
-Non ? Sûr ? Bon ben d'accord, si tu changes d'avis je t'attendrai dans ma grotte.
Yume sut à cet instant que l'homme savait qu'elle était là, cachée, et n'hésita pas un instant. Elle sortit de derrière les fourrés, et s'avança à découvert, alors que le lycanthrope retournait dans sa grotte, près d'un feu qui en éclairait désormais les parois rocheuses. Le jeune homme ne l'avait toujours pas remarquée, jusqu'à ce que Yume se présente à l'entrée même de la grotte. Adoptant une attitude détachée signifiant qu'elle venait en paix, l'hybride, un léger sourire accroché sur les lèvres, lança :
-Yo. Ça te dit de parler un peu ? Je t'ai vu tout à l'heure dans la forêt, et tu m'intéresses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-de-butterfly.over-blog.com
Lucian Warwolf

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 30/11/2012
Age : 22
Localisation : Dans une forêt

Feuille de personnage
Age: 17
Rang:
Pouvoir/(Guilde): Lycanthropie

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... ~   Dim 9 Déc - 13:38

Je regarde le feu, patient, attendant la venue de mon invité inconnue en regardant le feu. J’ai horreur d’attendre… Il va se dépêcher le gugusse ou je vais le chercher ! Mais alors que j’allais me résoudre à aller chercher la personne qui m’espionnait, quand soudain une voix féminine fait éruption dans mon esprit :

- Yo. Ça te dit de parler un peu ? Je t'ai vu tout à l'heure dans la forêt, et tu m'intéresses.

Je tourne alors la tête et vois une femme, mais pas n’importe quelle femme, je parle d’une femme à la beauté remarquable, une peau blanche sans impureté, des cheveux blancs, des yeux d’un violet assez foncée et des habits un peu….provocateur et assez osée. Une allumeuse quoi… je la regarde dans les yeux avec indifférence, me relève et lui dit :

- C’est pas parce que tu arrives avec ton air amical que je vais te faire confiance, je veux bien te parler, mais ne tente rien avec moi, tu m’as vue dans la forêt n’est-ce pas, tu sais de quoi je suis capable, et encore, tu n’as pas tout vue…

Je me rapproche de ma tente, sors une chaise pliable et la déplie face à mon siège et lui fait signe de s’assoir. Elle a dit que je l’intéressais, mais en quoi je l’intéresse ? Que je sois un loup-garou ? Que je sois un beau brun ténébreux solitaire ? Si ça se trouve, avec ses air d’allumeuse elle veut juste me faire miroiter des choses malsaines… Je n’en sais rien, on verra bien… Mais ce qui me met la puce à l’oreille, c’est qu’elle m’a vue dans la forêt, depuis quand elle m‘espionne ?! Comment j’ai fait pour pas l’avoir repérée plus tôt ? Surement le vent qui était du mauvais sens, c’est pour ça que je ne l’ai pas sentie… Et sinon elle avait juste à se cachée et le tour était joué, mais pourquoi être venue à ma rencontre ? J’ai rien demandée moi, les seuls gars qui sont venues me voir sont venues pour me tuer et rapporter ma tête pour une prime… Alors pourquoi est-elle là ? Le mieux c’est de lui demander, on verra bien ce qu’elle veut… Je la regarde à nouveau dans les yeux, toujours aussi froid et indifférents et lui dit :

- Assis toi, je t’en prie… Mais dit moi, pourquoi m’espionner dans la forêt ? Tu n’as rien d’autre à faire ? Ou tu es une chasseuse qui veut ma peau. Personnellement, je te conseille de répondre que t’avais rien d’autre à foutre, tu risquerais d’avoir des problèmes sinon… Mais dis-moi, en quoi je « t’intéresse », tu n’as jamais vue de loup-garou auparavant ? Ou c’est autre chose ?

Avec toutes ces choses dit en même temps, elle a de quoi e répondre, je vais enfin pouvoir connaitre mon interlocutrice un peu mieux et la jugée en tant qu’ennemie ou pas… Mais quand j’y pense, cette femme n’a pas la même odeur que les humains normaux, était-elle d’une race différentes ? Je me le demande, et puis pour pouvoir me traquer à la vitesse ou je suis rentée, faut avoir de l’endurance… Serait-elle une hybride ? Cela expliquerait le fait qu’elle et put me rattraper aussi rapidement. Un humain normal serait arrivé plus tard, et il ne m’aurait pas espionné puis venue à ma rencontre pour juste « papoté ». Qu’elle soit humaine ou non, c’est un bien curieux personnage qui se présente dans ma grotte….

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume

avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 18
Localisation : Dans ta chambre en train de squatter ton lit

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Rang: Demi-hybride
Pouvoir/(Guilde):

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... ~   Jeu 14 Fév - 19:30

Le loup-garou tourna la tête dans la direction de Yume lorsque celle-ci parla. Il la détailla des pieds à la tête sans aucune pudeur, une lueur méfiante dans le regard, et Yume le laissa faire, un léger sourire accroché sur les lèvres. Tout, dans son attitude, criait qu'elle n'avait pas peur de l'homme.
Soudain, le lycanthrope interrompit son examination et se leva prestement. Il s'adressa à Yume d'un ton rude :
-C’est pas parce que tu arrives avec ton air amical que je vais te faire confiance, je veux bien te parler, mais ne tente rien avec moi, tu m’as vue dans la forêt n’est-ce pas, tu sais de quoi je suis capable, et encore, tu n’as pas tout vu…
Le sourire de la jeune femme s'étira, mais elle ne répondit rien. Tandis que l'homme dépliait une seconde chaise, qui était sans doute destinée à son invitée, Yume le détailla à son tour avec plus d'attention. Son visage affichait une expression sauvage, presque animale, et au fond de ses pupilles semblables à celle des chats brillait une lueur de défi, comme si cet homme se battait contre tout ce qui existait sur Terre à chaque heure de sa vie. Son torse était nu, recouvert par un simple gilet noir coupé aux épaules. Il avait rabattu sa capuche sur ses cheveux bruns, renforçant cette impression d'inaccessibilité.
*Il mène une vie de solitaire et en est fier* songea Yume.
Le lycanthrope se redressa et reprit la parole en montrant le siège qu'il avait préparé du doigt :
-Assieds-toi, je t’en prie… Mais dis-moi, pourquoi m’espionner dans la forêt ? Tu n’as rien d’autre à faire ? Ou tu es une chasseuse qui veut ma peau. Personnellement, je te conseille de répondre que t’avais rien d’autre à foutre, tu risquerais d’avoir des problèmes sinon… Mais dis-moi, en quoi je « t’intéresse », tu n’as jamais vu de loup-garou auparavant ? Ou c’est autre chose ?
À ces mots, Yume rit. Elle répliqua :
-Que de questions en une seule fois ! Tu n'es vraiment pas patient... Mais si ça peut te rassurer, je ne suis pas une chasseuse et je ne te veux rien de mal.
Obéissant à son hôte, l'hybride s'assit confortablement et planta ses yeux d'encre dans ceux de son interlocuteur qui n'avait pas bougé. Elle dit d'un ton détaché :
-Bien que, comme tu l'as si gracieusement précisé, je risque d'avoir des problèmes, je n'avais en effet rien de mieux à faire que de t'observer durant ta chasse - très bonne, soit dit au passage. Vois-tu, j'aime faire de ma vie ce que je veux et je n'ai aucune contrainte nulle part. Je suis tombée sur toi par hasard dans la forêt - admets quand même que tu n'étais pas très discret - et j'ai été soudainement prise d'envie de faire la connaissance d'un chasseur aussi performant... Voilà tout.
Yume se demanda si le loup-garou relèverait son ton ironique, et continua à le fixer avec un regard malicieux. Elle était entrée dans son jeu, entrerait-il dans le sien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-de-butterfly.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons nous dans les bois... ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Un, deux, trois promenons-nous dans les bois ♫
» [Défi] Promenons nous dans les bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: -Emrys, un monde sans pitié - :: Autres lieux :: Forêts-
Sauter vers: