AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Thème 5 par Alwenn (Merci à Celska pour son codage) o/

Partagez | 
 

 Une soirée de bonne augure ~ [PV = Myu.] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artorias Warhound

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 27/03/2013

Feuille de personnage
Age: 17 ans.
Rang: Aucun.
Pouvoir/(Guilde): Magie de Foudre.

MessageSujet: Une soirée de bonne augure ~ [PV = Myu.] [Terminé]   Lun 1 Avr - 21:10



[Daté du 4 Juillet 3012 car suite directe de The Nightmare ~ Une soirée infernale]

Au milieu de l'allée, dans Kilvas, c'était le bouchon. Non pas de véhicule, ou autre, la nuit était bien trop avancée pour ça. Il s'agissait de gens qui regardaient un soi-disant combat entre deux hommes ivres. L'un d'eux portait un ensemble de cuir, ainsi qu'une épée à une main, et l'autre, face à lui, semblait tenir à peine debout. Vêtu d'un grand manteau sombre ouvert sur un t-shirt noir uniforme, celui-ci liée à son pantalon de la même teinte par une ceinture de cuir craquelée et des plus sobres, il maniait aussi une épée, dont la lame noire n'était pas forcément inquiétante plus que toute autre sabre. Ils pariaient. Voilà ce que faisait cette foule. Le premier échange fut plus que lent, le tranchant des armes se heurtant sans force pour les rejeter tout deux en arrière. Et soudain, tout s'accélèra. L'Épéiste noir fut le premier à prendre l'avantage, sa lame entaillant légèrement la cuisse de son adversaire, qui peinait à suivre le rythme frénétique sur lequel se basait le jeune homme, dont l'épée s'avéra en réalité être terriblement précise et prédatrice. Les assauts répétés du garçon en noir furent finalement bloqués par l'autre, qui vint érafler la joue de sa cible, ses attaques à lui plus lentes, mais aussi plus brutales. Chacun encourageait son favori à tue-tête. Peut-être ces individus aussi étaient-ils ivres en fin de compte.

Malgré tout ça, les deux épéistes en revinrent au statu quo, Et l'orage gronda au-dessus de leurs têtes, la pluie menaçant de s'abattre sur la ville. Grimaçant, ils se lancèrent tout deux un regard appuyé, et l'homme en noir haussa les épaules.


Artorias : Je n'aime pas me mouiller. J'arrive.

Et il projeta son épée en l'air, tous les yeux braqués sur la trajectoire de l'arme. Même pour l'adversaire du jeune homme. Ce qui lui valut la défaite. En un instant, il avait bougé. Le pied de Spectre s'abattit sur le torse de son opposant, l'envoyant lourdement s'écraser sur les pavés de la route. Lorsque la foule reporta son attention sur le vainqueur, un lourd silence s'abattit sur la scène. Puis, comme pour briser la glace, Artorias lança sur un ton guilleret:

Artorias : Je paye la prochaine tournée !

Et tous se ruèrent dans la taverne adjacente, y compris lui.

Il ne ressortit qu'une dizaine de minutes plus tard, l'air égaré, traversant le trottoire jusqu'à finalement raté la marche pour aller sur le milieu de la route. Et il alla s'étaler de tout son long par terre, la pluie tombant depuis un moment rendant les pavés mouillés. Le visage tourné vers la droite, il avait les yeux mi-clos, bâillant, l'eau commençant à traverser ses vêtements. Mais il s'en fichait. Il se sentait léger comme l'air.

C'est alors que son regard semblable à l'acier gelé croisa celui semblable au rouge de la haine..



« Ash to Ashes,
Dust to Dust,
Steel to Rust,
Skin to Bone. »
Spoiler:
 


Dernière édition par Artorias Warhound le Mer 3 Avr - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myu Illiégon
Faucheuse Corrompue ~ Admin
Faucheuse Corrompue ~ Admin
avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 21
Localisation : Dans la voûte céleste

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Rang: A
Pouvoir/(Guilde): Air, Feu, Régénération

MessageSujet: Re: Une soirée de bonne augure ~ [PV = Myu.] [Terminé]   Mar 2 Avr - 18:42

Elle marchait, seule, dans la nuit. Pour aller où exactement ? Et pourquoi ? Elle avançait en donnant l'impression de peiner à mettre un pied devant l'autre. Bien qu'elle n'avait jamais eu nulle part où aller, elle n'avait jamais été aussi indécise. Que venait-il de se passer ? Elle n'avait qu'un très vague souvenir des évènements du début de la soirée. Elle se sentait juste lasse, sensation accompagnée d'une immense impression de vide. Elle n'avait jamais rien eu, et pourtant elle avait l'impression qu'il lui manquait tout.
Perdue, confuse, elle traversait des rues au hasard, comme un fantôme, errant en espérant que des réponses lui viendraient du ciel à la manière de la pluie. Elle ne se rendait pas compte de tant de choses...

Son regard égaré tout d'abord, qui se posait sur chaque forme sombre se découpant sur le noir de la nuit, les détaillant sans réellement les voir. Sa démarche devenue presque maladroite et lourde en comparaison avec ses pas d'avant, qui frôlaient à peine le sol, caressaient le pavé. Ses pas d'avant... A quand remontait cet « avant » ? Quelques heures ? Des semaines ? Peut-être des années ? Elle avait perdu toute notion du temps. Tout ce qui restait était la nuit. La nuit éternelle. Devant ses yeux, dans son corps, dans ses pensées. Une nuit dont elle avait peur. A chaque froissement de l'air, à chaque goutte plus bruyante que les autres, elle se tendait. Pourquoi ? De quoi avait-elle peur ? L'image de deux yeux infernaux lui revinrent à l'esprit et elle se figea un instant. Il s'agissait là d'une de ses seules pensées encore limpides.
Et puis il y avait ce manque. Si elle savait, tout ce qu'il représentait, ce vide. Ce gouffre quasi-interminable dans son âme. Si elle savait que Celui qui lui manquait s'était tu, alors qu'il ne l'avait pourtant jamais laissée tomber auparavant. Si elle se souvenait de ce bien-être qu'il lui avait apporté, sans relâche, depuis des années...
Mais ce n'était pas tout.
Il y avait aussi cette envie irrépressible. Dévorante, brûlante, lancinante. Celle de détruire, de voler des vies, de s'abreuver dans des fleuves incessants de larmes et de sang. L'envie de voir la Terreur dans les yeux d'êtres impuissants face à elle, la Faucheuse. Cette dernière frémit à cette pensée. Semer le chaos, planter les graines du désespoir pour récolter les fruits de la Haine. Quoi de plus plaisant ?
Pourtant, quelque chose la freinait. Toujours cette peur, l'incohérence de ses pensées, la fatigue. Elle ne savait plus. Devait-elle se laisser aller à cette envie, simplement ? Où cela la mènerait-il à sa perte ?

Toutes ces questions fusaient par milliers dans sa tête, nourrissant sa totale confusion, et elle crut qu'elle allait craquer. Elle s'apprêtait à se laisser aller à genoux sur le pavé détrempé et à hurler lorsqu'elle vit un homme tomber en plein milieu de la route une dizaine de mètres devant elle, sortant visiblement d'une taverne. Sa première réaction fut de sursauter et de reculer de quelques pas, stupéfaite. C'était la première personne qu'elle croisait depuis qu'elle... qu'elle quoi ? Elle ne savait plus. Peu importe, elle y réfléchirait plus tard. Elle avait espéré ne croiser plus personne, jamais, pour ne pas que le dilemme s'impose à elle.
Comment devait-elle réagir ?


« Qu'attends-tu ? Va donc, déchire ses chairs et goûte à son sang. Tu en meurs d'envie. » lui susurrait la Haine.
« Fuis ! Dépêche-toi avant qu'il ne te voie ! Va-t'en ! » s'affolait sa Peur.

Elle resta tétanisée, incapable de faire le moindre choix. Le jeune homme eut donc tout le temps de tourner la tête et de croiser son regard. Elle recula alors instinctivement d'un autre pas, nourrissant peut-être l'espoir illusoire que les ténèbres de nuit la protègeraient. Mais la protéger de quoi, seulement ? Elle se concentra sur l'inconnu aux yeux d'acier. Pourquoi était-il par terre, sous la pluie ? Il avait l'air vaguement... saoul. Comment allait-il réagir, maintenant qu'il l'avait vue ? Et elle, que ferait-elle ? Elle laissa échapper un soupir de tourment et ferma les yeux. Par pitié, que quelqu'un fasse taire ses interrogations !




Entends la Haine qui se profile,
Ombre de ton coeur tourmenté.


"I've walked the realms of the dead. I have seen the infinite dark. Nothing you say. Or do. Could possibly frighten me."





Merci pour tout Alwenn *w* :
 

Chibi Myu ! Merci Drys :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artorias Warhound

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 27/03/2013

Feuille de personnage
Age: 17 ans.
Rang: Aucun.
Pouvoir/(Guilde): Magie de Foudre.

MessageSujet: Re: Une soirée de bonne augure ~ [PV = Myu.] [Terminé]   Mer 3 Avr - 21:39



Lentement, il s'était redressé, perdant son air égaré. Son regard d'acier était braqué sur la jeune fille, les vêtements sales, presque loqueteuse, et surtout, trempée. Le ciel était noir. La Lune avait déjà disparu depuis un moment. Bientôt, ce serait l'aube. Mais les ténèbres étaient toujours aussi profonds. Elle lui ressemblait tellement, lorsqu'il s'était réveillé, un jour. Non pas après une soirée arrosée. Plutôt après son amnésie. Il ne s'était pas ... exactement retrouvé chez lui au premier abord. Il avait erré, et, mécanisme étrange, s'était dirigeait vers chez lui. Et, de nouveau, étrange habitude, il était rentré. Simplement. Sauf qu'elle, elle semblait être perdue, et déchirée. Adoptant un air froid, il se dirigea vers elle, et, sans lui laisser le temps de réagir, déposa son grand manteau sombre sur les épaules de la femme. Il remarqua le pentacle sur son front, ne s'en inquiétant pas plus que cela. Tout ce qu'Artorias avait senti, c'était qu'elle avait fermé les yeux, comme indécis. Et il prit les choses en main. Étrangement.

Entourant les épaules à présent couvertes de Myu, il l'entraîna en direction de l'entrée de la taverne encore remplie d'animation, de rires, et de bonne humeur. Il pénétra dans la vaste salle en saluant ses amis d'un signe de tête. Les lampes qui pendaient au plafond dégagée une lumière pure et diffuse, qui illuminait le sobre établissement. Au fond, un comptoir, le barman derrière affichant une mine surprise à cause de l'interruption de Spectre, lui qui était sorti depuis peu. Tout en prenant garde à masquer les oreilles, et le front de la Faucheuse, détacha sa faux d'un coup sec, l'appuya contre la table, avant de l'asseoir, lui découvrant le visage et lui frictionnant un instant l'épaule, ses yeux braqués sur elle. Non pas sur son pentacle. Ou ses oreilles, mais sur ses yeux rouges, haineux. Comme interloqué.

A présent porteur d'un simple t-shirt uniforme en toile sombre, les cheveux légèrement mouillés, il prit place devant son " invitée ", faisant basculer la chaise sur les deux pieds extérieurs. Ainsi, il hissa ses propres jambes sur la table, bâillant bruyamment, lançant un regard par-dessus son épaule au tavernier, le hélant. Puis, soudain, le regard lumineux, et un grand sourire balafrant son visage, transpirant la joie qu'il ne semblait pas ressentir l'instant d'avant, il lança à la jeune femme, se défaisant du fourreau de son épée qu'il posait à côté de la faux de cette dernière:

Artorias : Moi, c'est Spectre. Tu veux manger un truc ?



« Ash to Ashes,
Dust to Dust,
Steel to Rust,
Skin to Bone. »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myu Illiégon
Faucheuse Corrompue ~ Admin
Faucheuse Corrompue ~ Admin
avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 21
Localisation : Dans la voûte céleste

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Rang: A
Pouvoir/(Guilde): Air, Feu, Régénération

MessageSujet: Re: Une soirée de bonne augure ~ [PV = Myu.] [Terminé]   Ven 5 Avr - 16:54

Myu rouvrit les yeux au moment où ses oreilles effilées tressaillaient, captant le bruit des pas du jeune homme qui s'approchait d'elle. Avant qu'elle ait le temps de songer à reculer, à saisir sa faux ou même à ouvrir la bouche pour protester, elle le sentit déposer son propre manteau sur ses épaules, sans dire un mot. Ce simple geste calma l'ouragan de ses pensées, tout en la déconcertant. Ce fou se rendait-il compte du risque qu'il prenait ? Elle pouvait changer d'attitude à tout instant, brutalement, elle le savait. Et il avait vu son pentacle, sur son front, fier symbole des Elfes Noirs, sans que ça l'ait plus surpris ou même plus intimidé que cela. Soit ce n'était pas un humain ordinaire, soit ce n'était pas un humain tout court. Myu songeait plus à cette dernière possibilité d'ailleurs, rien qu'à la profondeur de l'acier de ses yeux.
Quoi qu'il en était, ses tremblements s'étaient atténués, le manteau la protégeant de la pluie et la réchauffant légèrement. Mais alors qu'elle hésitait encore sur la conduite à tenir, elle sentit l'étrange personne entourer ses épaules et l'entraîner vers la taverne dont les bruits lui parvenaient déjà de l'extérieur. La Faucheuse se tendit aussitôt. Elle ne voulait certainement pas entrer dans un lieu pareil ! La panique commença à monter en elle et elle voulut frapper l'inconnu pour s'enfuir en courant. Elle n'en fit rien, se sentant comme dans un état second. Pourquoi se laissait-elle ainsi conduire ? Quelque part au fond d'elle-même, elle savait que ça ne lui ressemblait pas, et pourtant...

Le lumière de la grande salle l'éblouit dés qu'elle entra, augmentant sa peur d'un cran lorsque le véritable bruit des lieux explosa dans ses oreilles. Les discussions fusant de tous les côtés, les tintements des verres, la symphonie des chaises tirées et repoussées assaillirent ses fines oreilles. Le brouhaha incessant des habitués était trop, simplement trop. Il y avait trop de monde, ici, trop de bruit. L'Elfe Noir avait besoin de silence, de solitude, et, paradoxalement à son appréhension, de la douce et sombre écharpe de la nuit.
Elle étouffait, aussi. Il faisait trop chaud par rapport à l'extérieur, l'air était lourd. Et il était plein de vapeurs d'alcool, de fumée de cigarette, déjà respiré des dizaines de fois. Trop stagnant, pas assez pur. L'atmosphère était trop oppressante, il fallait qu'elle sorte. Ca faisait trop de trop. Elle eut l'impression que la pièce se réduisait d'un seul coup et commença à ressentir des difficultés à respirer. Elle avait besoin d'espace. Il fallait qu'elle sorte... !

Myu porta ses mains tremblantes à ses tempes en espérant calmer ses sens agressés, se laissant diriger par l'homme en noir tout en priant pour quitter cet enfer. Elle tressaillit en le sentant détacher d'un coup sec la faux de son dos et se crispa. Elle était désarmée dans un lieu complètement à l'opposé d'elle-même, en compagnie d'un jeune homme qu'elle ne connaissait même pas. Ce dernier la fit s'assoir, puis il la regarda. Droit dans les yeux, l'air interdit. Myu tourna aussitôt la tête pour une raison qui lui échappa. Si, en fait elle savait... Elle ne voulait pas qu'il voit son état par le biais de ses yeux. Après tout, les yeux ne sont-ils pas le miroir de l'âme ? Et en l'occurrence, son âme était dévastée.

Il venait de faire basculer sa chaise vers l'arrière, posant tranquillement ses pieds sur la table en bâillant ostensiblement. Sans doute avait-il l'habitude de venir, pour se permettre ce genre de comportement... Puis, tandis qu'elle cherchait toujours ses repères, il lui adressa un sourire lumineux qui l'étonna encore un peu plus. Il se présenta, déposant son épée près de sa faux :


Artorias : Moi, c'est Spectre. Tu veux manger un truc ?

Le simple fait qu'il lui adresse la parole sembla sortir Myu d'une certaine torpeur. Elle devait réagir. Blême, ignorant sa question, elle posa à nouveau ses yeux vides sur lui, puis laissa son regard dériver pour étudier toutes les autres personnes présentes dans cette même pièce. Comment les humains pouvaient-ils s’agglutiner autant dans un lieu aussi restreint ? Il y avait plein de place, dehors ! Et elle comptait bien y retourner. Elle se releva lentement, s'appuyant contre la chaise, tandis que la cascade de ses cheveux noirs recouvrait partiellement son visage. Elle avait besoin de respirer. Tout en attrapant le manteau de l'inconnu sur son épaule, elle parvint à articuler d'une voix rauque :

Myu : Je... ne dois pas rester là...

Elle retira le manteau de ses épaules et serra les dents brièvement, sentant le haut de son dos la lancer légèrement. C'était inhabituel, ça. Enfin... qu'est-ce qui était habituel et qu'est-ce qui ne l'était pas ? Elle n'en avait pas la moindre idée. Mais elle voulait comprendre. L'Elfe Noir posa le manteau sur le dossier de la chaise, attrapa sa faux au passage et s'éloigna sans attendre la réaction de « Spectre » comme il s'était présenté, le pas hésitant.
Ses cheveux cachaient ses oreilles, mais elle vit quelques paires de sourcils se froncer à la vision du pentacle sur son front, ainsi que des humains saisir leurs téléphones portables. D'autres la regardèrent de travers en échangeant des remarques à voix basse, et l'atmosphère se tendit d'un coup. Vite, il fallait qu'elle sorte de cet endroit... Alors qu'elle posait la main sur la poignée de la porte, elle entendit clairement des chaises bouger dans son dos, brisant le silence pesant qui venait de s'installer. Des pas se rapprochèrent et un écho sembla résonner dans un coin de sa tête.


* Des chasseurs. *

Cette simple pensée la secoua brusquement, ranimant ses instincts. La Faucheuse était trop faible pour livrer un autre combat ce soir et espérer s'en sortir indemne. Elle ouvrit la porte à la volée et courut comme elle pouvait à l'extérieur tout en rattachant sa faux dans son dos. L'air frais la revigora et elle se détendit visiblement dés son premier pas dehors, malgré l'éventualité qu'elle ait été repérée par des chasseurs.
Elle eut cependant une pensée pour Spectre... Il risquait d'être dans de sales draps à cause d'elle. Bah... Il n'avait qu'à se montrer plus prudent. Quelle idée d'aborder n'importe qui dans la rue... Il se méfierait la prochaine fois.




Entends la Haine qui se profile,
Ombre de ton coeur tourmenté.


"I've walked the realms of the dead. I have seen the infinite dark. Nothing you say. Or do. Could possibly frighten me."





Merci pour tout Alwenn *w* :
 

Chibi Myu ! Merci Drys :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une soirée de bonne augure ~ [PV = Myu.] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une soirée de bonne augure ~ [PV = Myu.] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une transaction de mauvaise augure [MANON]
» Une soirée faite de premières.[Livre I - Terminé]
» soirée gala pour vampire (Pv Lise) [Terminé]
» Aaaah bonne soirée sur msn lol
» Une soirée pluvieuse est une bonne soirée (Fleaux - Nautilus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: -Emrys, un monde sans pitié - :: Eklen :: Kilvas :: Rues-
Sauter vers: